Les Éditions de l’Académie Royale de Belgique ont publié les actes de l’édition 2015 du séminaire Penser la Science, intitulée "L’Évaluation de la recherche en Question(s)".

Vous pouvez consulter ces actes au format PDF (3.2Mo) ou en commander une version au format ePub.

Le magazine du FNRS a publié un dossier consacré à nos journées de réflexion.

Ce dossier se trouve dans son numéro 102 (sept. 2015), qui est consultable au format PDF (3.6Mo)

Un article de Marine Lugen et Quentin Hiernaux, publié dans la revue Natures Sciences Sociétés

Colloque Penser la Science

L’évaluation de la recherche en question


Introduction :


L’évaluation de la recherche a connu des changements importants ces dernières années. Servi par l’extraordinaire développement des outils informatiques, le souhait d’ « objectiver » autant que possible les qualités respectives de candidats ou d’équipes qui concourent pour un même financement a mené à la mise en place d’un certain nombre d’indicateurs de performance qui, par leur valeur normative, produisent des effets plus ou moins souhaités sur la recherche, ses orientations, ses résultats, ainsi que sur l’exercice même du métier de chercheur. Ces évolutions ont suscité des analyses et aussi des réactions en sens divers.

Dans le cadre des Séminaires Ilya Prigogine "Penser la science" à l’ULB, deux journées sont consacrées à ce thème. La première, qui eut lieu le samedi 9 mai 2015, a tenté de réaliser un état des lieux. La seconde, qui s’est déroulée le vendredi 16 octobre 2015, a plus particulièrement envisagé des propositions alternatives par rapport à la situation actuelle. Cette journée s’est organisée en deux parties. La matinée fut composée d’exposés axés sur la possibilité d’améliorer tel ou tel aspect de l’évaluation (exposés d’Isabelle Stengers [ULB], Gabriel Colletis et Maryse Salles [Université de Toulouse], Pierre Marage [ULB]). L’après-midi prit la forme d’ateliers ouverts à tous, au sein desquels ont pu s’élaborer diverses pistes de propositions ou alternatives possibles. La journée s’est terminée par une mise en commun des résultats des différents ateliers.

Ci-dessous figurent une série de questions qui forment la toile de fond du colloque durant les deux journées :

  • Quelles sont les justifications d’une plus grande standardisation de l’évaluation de la recherche telle qu’elle semble se dessiner, et comment en tracer l’évolution historique ? Quels sont les rapports entre l’évaluation de la recherche et le contexte économique actuel de celle-ci ?
  • Comment le système d’évaluation fonctionne-t-il ? Quels sont les instruments actuellement utilisés pour l’évaluation de la recherche ? Quels types de recherches sont ainsi favorisées ou défavorisées ? Y-a-t-il une dominance inadaptée d’outils élaborés pour les sciences "dures" appliqués à de multiples domaines de la recherche ? Quelle est la place des autres facteurs que ceux liés aux publications normées dans les évaluations de chercheurs ?
  • Quelles sont les conséquences sur les publications, sur les revues elles-mêmes ?
  • Quel est plus précisément le rôle des facteurs d’impacts normés et informatisés, et avec quelles conséquences ? Comment cette importance de l’informatique se situe-t-elle par rapport à des évolutions que connaissent d’autres secteurs sous la "puissance du nombre" ?
  • Quelles sont les conséquences pour les carrières de chercheurs, pour leurs projets, leurs motivations (avec un accent sur les jeunes chercheurs) ?
  • En quoi l’évaluation est-elle en rapport avec les rôles que joue la recherche dans une société, et ceci à décliner pour différents types de recherche (sciences appliquées, naturelles, humaines, innovation, critique, ...) ?
  • Jusqu’à quel point y a-t-il un alignement en Belgique francophone entre le FNRS, l’ERC, les universités ? Que retenir de la situation en Flandre et à l’étranger ?
  • Y a-t-il une recherche de concentration de moyens au détriment d’une diversité (et quels en sont les résultats) ? S’agit-il d’une évolution nécessaire vu le sous-financement des universités ?
  • Y a-t-il des changements sensibles dans le contexte européen étant donné la croissance faible de l’économie, le changement de la place de l’Europe dans le contexte mondial, et d’autres éléments structurels économiques et sociaux ?
  • Quelles variantes et alternatives apparaissent dans les débats actuels ? Quelles alternatives sont pratiquées (dans tel ou tel système), avec quels résultats ? Quelles propositions nouvelles pourraient être faites ?

Programme :


Programme de la deuxième journée

16 octobre 2015 - ULB, salle R42.4.502 (Bât. R42 – campus du Solbosch)

Propositions et alternatives

09h30
Ouverture de la journée, introduction
09h45
Isabelle Stengers (ULB) :
Comment désirons-nous être évalués ?
MP3 : Exposé de I. Stengers
10h25
Pause
10h40
Gabriel Colletis (Université de Toulouse) et Maryse Salles (Université de Toulouse) :
Pour une nouvelle démarche d’évaluation des laboratoires, des enseignants-chercheurs et des chercheurs en économie
MP3 : Exposé de G. Colletis et M. Salles (début de fichier)
11h20
Pierre Marage (ULB) :
Évaluations, audits, classements : Comment faire ? Qu’en faire ?
MP3 : Exposé de P. Marage (fin de fichier)
12h00
Discussion
12h30
Repas
14h00
Ateliers d’élaboration de propositions ouverts à tous les participants :
  1. Quel usage faire des indicateurs ?
  2. Quel dialogue entre évaluateurs et évalués ?
  3. Quelle place pour les évalués en situation défavorable ?
  4. Comment évaluer l’interdisciplinarité ?
15h30
Pause
15h45
Partage et discussion des résultats
MP3 : Conclusion des ateliers
16h45
Drink

Programme de la première journée

9 mai 2015 - ULB, salle R42.4.502 (Bât. R42 – campus du Solbosch)

Session 1 : Les instruments d’évaluation de la recherche

(sous la présidence de Edwin Zaccai, ULB)

9h00
Serge Schiffmann (Vice-Recteur à la recherche et au développement de l’ULB)
MP3 : Ouverture du colloque
9h15
Dominique Pestre (directeur d’études à l’EHESS (Ecole des hautes études en sciences sociales) :
MP3 : Exposé de D. Pestre
9h45
Bruno Leclercq (Professeur de Philosophie à l’Université de Liège) :
MP3 : Exposé de B. Leclercq
10h05
10h20
Pause-café
10h50
Yves Gingras (Professeur en histoire et sociopolitique des sciences à l’UQAM (Université du Québec à Montréal)) :
MP3 : Exposé de Y. Gingras
11h20
Hugues Bersini (directeur de l’IRIDIA, ULB) :
MP3 : Exposé de H. Bersini
11h50
Christian Vandermotten (président de la Société Royale Belge de Géographie) :
MP3 : Exposé de C. Vandermotten
12h10
12h30
Repas

Session 2 : Les acteurs de la recherche et de son évaluation

(sous la présidence de Alain Eraly, ULB)

14h00
Bernard Fusulier (professeur de sociologie à l’Université catholique de Louvain et maître de recherches du FNRS) :
MP3 : Exposé de B. Fusulier
14h20
Le collectif de l’Atelier des Chercheurs (ULB – FNRS) :
La recherche de l’excellence mène-t-elle à l’excellence de la recherche ?
MP3 : Exposé du collectif de l’Atelier des Chercheurs
14h45
Marek Hudon (professeur à la Faculté Solvay Brussels School, ULB) et Barbara Clerbaux (Professeur au Département de Physique, ULB) :
MP3 : Exposé de M. Hudon et B. Clerbaux
15h10
15h30
Pause-café
16h00
Jean-Pierre Bourguignon (Président du Conseil Européen de la Recherche (ERC)), Véronique Halloin (Secrétaire générale du FNRS), Serge Schiffmann (Vice-Recteur à la recherche et au développement de l’ULB) :
Table ronde : Quels types d’évaluations pour quelles recherches et quelles sociétés ?
MP3 : Exposé de J-P. Bourguignon
MP3 : Exposé de V. Halloin
MP3 : Exposé de S. Schiffmann
16h45
17h20
17h40
Drink
18h30
Clôture
 

Comité scientifique et organisateur du colloque :


  • Hugues BERSINI - directeur de l’IRIDIA à l’ULB
  • Barbara CLERBAUX - professeur en Faculté des sciences, ULB
  • Marek HUDON - professeur à la Faculté Solvay Brussels School, ULB
  • Bruno LECLERCQ - professeur en Faculté de philosophie à l’ULg
  • Benoît TIMMERMANS - chercheur FNRS et enseignant en Faculté de Philosophie et Lettres, ULB
  • Edwin ZACCAI - professeur en Faculté des Sciences, ULB

Plan d’accès :


A propos du séminaire Ilya Prigogine :


Les séminaires Ilya Prigogine « Penser la science » sont organisés par l’Université Libre de Bruxelles afin de promouvoir échanges et débats appelés à nourrir une culture des sciences – de toutes les sciences, dans leur diversité vivante.

Ils s’adressent aux étudiants, aux chercheurs, aux enseignants et à toutes les personnes concernées par les rapports des savoirs - tout particulièrement les enseignants et futurs enseignants du secondaire et les doctorants, au seuil d’une carrière dédiée à la science.

Ils portent le nom d’Ilya Prigogine, afin d’honorer la mémoire de celui qui ne fut pas seulement un grand physicien mais aussi un homme de culture, dont l’œuvre a été irriguée par le souci de la cohérence de nos savoirs et par l’exigence qu’ils créent un véritable dialogue avec le monde qu’ils cherchent à décrire.

Les séminaires visent à coupler l’information sur les questions et les enjeux des sciences contemporaines, à une réflexion sur leurs rapports, leurs convergences et leurs divergences. Ainsi, chaque personnalité invitée présentera la démarche propre de sa science, sur un mode qui en éclaire la spécificité par rapport à un thème commun défini chaque année.

Il s’agira donc de « penser la science » à partir de contrastes forts, faisant ressortir les reliefs du paysage des pratiques scientifiques contemporaines.